Store Locator
LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 75$Start Shopping

Cognitive Health

Comment la santé cardiovasculaire influence la cognition

L’apparition de la démence et les symptômes de la maladie d’Alzheimer (MA) ne se manifestent généralement pas avant l’âge d’environ 65 ans. Mais que se passerait-il si vous pouviez diminuer votre risque de développer une démence ou même, des troubles cognitifs liés au vieillissement, en abordant la santé cardiovasculaire au milieu de la vie ou plus tôt? Les preuves de l’importance de la santé cardiovasculaire sur la cognition et la neuroprotection s’accumulent et elles peuvent être observées dès l’enfance. Il y a plusieurs facteurs en jeu, notamment la santé des vaisseaux sanguins et l’apport d’oxygène au cerveau, ainsi que la

Commotions cérébrales et utilisation de la luminothérapie

Une blessure à la tête peut ou non sembler grave de l’extérieur mais l’impact du cerveau contre l’intérieur du crâne peut causer des dommages axonaux étendus aux neurones. Une lésion cérébrale traumatique (LCT), ou commotion cérébrale, peut entraîner une perte de conscience et/ou une amnésie liée à un traumatisme (qui dure moins de 24 heures); Les conséquences à long terme peuvent inclure: l’altération de la fonction cognitive, de l’humeur et des troubles de concentration.1,2 Il n’est pas nécessaire d’avoir subi de multiples impacts pour observer des perturbations dans le fonctionnement du système nerveux. Même une seule LCT peut causer des

La santé cognitive chez les personnes ayant subi une commotion cérébrale

Les commotions cérébrales sont considérées comme une forme légère de lésion cérébrale traumatique (LCT) qui survient après un traumatisme au cerveau. Le concept de commotion cérébrale échappe à de nombreux cliniciens, en grande partie en raison de la nature très variable de ses symptômes dont certains sont plutôt légers et ne présentent pas de biomarqueurs objectifs clairs. L’importance d’un traitement rapide et holistique est essentielle pour réduire le risque de séquelles futures comme la maladie d’Alzheimer, la démence frontotemporale et les encéphalopathies traumatiques chroniques.1 De plus, on signale qu’environ 15 % des personnes ayant subi une commotion cérébrale éprouvent des

Ginseng américain ou ginseng coréen : le choix d’AOR?

Vraiment intéressante comme question, étant donné que le terme « ginseng » est couramment utilisé pour désigner de nombreuses plantes pourtant différentes. Selon l’interlocuteur qu’on a en face de soi, il est parfois difficile de deviner la forme de ginseng dont il est question. Ci-dessous une liste de plantes communément appelées ginseng, en fonction de la zone géographique où elles poussent couramment à l’état sauvage. Cette liste nous montre non seulement qu’il existe différentes formes, mais aussi que certaines de ces plantes appelées « ginseng » n’appartiennent même pas à la même famille végétale : – Panax ginseng : plus connu sous le nom de ginseng coréen,

Mini Cart 0

Your cart is empty.