Store Locator
LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 75$Start Shopping
Achetez-en plus et économisez 10% à partir de 50$, 15% à partir de 100$, 20% à partir de 150$     *Exclut les kits ADN myBlueprint.

Des ulcères d’estomac? Voici pourquoi il vous faut du zinc…

En deux mots, le complexe zinc-carnosine est la meilleure forme de zinc pour la santé digestive selon les recherches actuelles. Comme vous devez certainement vous en douter, il existe effectivement plusieurs formes de zinc. Le zinc-carnosine (ZnC) a cette particularité que la partie carnosine est constituée des acides aminés bêta-alanine et histidine. D’autres suppléments nutritionnels peuvent contenir du zinc lié à une molécule autre; c’est le cas du gluconate de zinc, du picolinate de zinc, du citrate de zinc et de l’oxyde de zinc, pour n’en citer que ceux-là. Comme tous les autres minéraux, chacune de ces formes diffère des autres par sa capacité à être absorbée par l’organisme humain et beaucoup ont des applications qui leur sont spécifiques. Par exemple, l’oxyde de zinc est couramment utilisé comme ingrédient dans les préparations à administration topique pour l’eczéma ou la protection solaire, tandis que d’autres formes sont utilisées dans les formulations destinées à l’administration orale.

Par conséquent, le ZnC est la combinaison qui a été étudiée de manière approfondie en raison de ses propriétés gastro-protectrices et son potentiel en tant que traitement pour les ulcères gastriques. En fait, le ZnC a récemment montré des résultats cliniques prometteurs comme médicament anti-ulcère au Japon. Dans une étude, le ZnC a démontré sa capacité à soigner l’ulcère au bout de quatre à huit semaines de traitement (jusqu’à 72 % des sujets ont exprimé une « amélioration remarquable ») (1). Une autre étude a montré que la co-administration du ZnC avec l’indométacine (un médicament de la classe des anti-inflammatoires non stéroïdiens [AINS]) diminuait la perméabilité intestinale liée à l’utilisation d’AINS chez l’homme lorsqu’administré seul. Les études sur les rats ont également confirmé ces observations (2).

Le mécanisme d’action du ZnC semble assez complexe et multicible. La L-carnosine à elle seule prévient les lésions épithéliales gastriques en inhibant la fragmentation de l’ADN (3), tandis que le zinc et la carnosine agissent ensemble comme un antioxydant, induisant l’expression de la protéine de choc thermique 72 (HSP72) et inhibant le facteur nucléaire kB (NF-kB) dans la muqueuse du colon (4). Toutes ces actions ont un effet cytoprotecteur sur les organes digestifs. Une autre action du ZnC consiste à restaurer les niveaux de glutathion dans la muqueuse gastrique endommagée et inhiber la production des cytokines pro-inflammatoires (comme le facteur de nécrose tumorale alpha [TNF-a]).

Enfin, le ZnC possède une forte activité anti-Helicobacter pylori, qui vient ainsi s’ajouter à son rôle de supplément antiulcéreux puisque cette bactérie redoutable provoque souvent des ulcères gastriques. La trithérapie qui est le traitement pharmaceutique standard pour l’éradication de H. pylori s’est avérée plus efficace lorsqu’utilisée en association avec le ZnC que lorsqu’elle est prise seule (5). Ces résultats ont été attribués à ses propriétés bactéricides, anti-uréase et antiadhésives dirigés contre H. pylori (6). De manière générale, l’ensemble des actions du ZnC concourent à la protection des muqueuses gastriques et à une santé intestinale optimale.

Ainsi, ce qu’il faut retenir ici est que, contrairement à d’autres formes de zinc, le zinc-carnosine a été largement étudié pour la santé intestinale. En théorie, d’autres formes de compléments de zinc ont des effets bénéfiques sur l’estomac (puisqu’on reconnaît au zinc pris tout seul des propriétés d’aide à la cicatrisation des plaies et des tissus), mais il n’existe pas de données de recherche soutenant cette affinité pour la partie supérieure du tube digestif qu’a le ZnC. En effet, une étude a démontré que de faibles taux sanguins de zinc sont corrélés à un mauvais état de santé de la muqueuse gastrique (7), mais pour l’instant, il est préférable de s’en tenir au ZnC si l’on souhaite obtenir un maximum d’effets gastro-protecteurs et antiulcéreux. C’est pour cela que la formule du « Soulagement Gastrique » d’AOR contient une dose optimale de zinc carnosine, associée à d’autres nutriments reconnus pour favoriser la santé de l’estomac.

  1. Matsukura T and Tanaka H. “Applicability of zinc complex of L-carnosine for medical use.” Biochemistry, 2000;65(7):817-823
  2. Mahmood A, FitzGerald AJ, Marchbank T et al. “Zinc carnosine, a health food supplement that stabilises small bowel integrity and stimulates gut repair processes.” Gut 2007 Feb;56(2):168-175
  3. Suzuki H, Mori M, Seto K et al. “Polaprezinc, a gastroprotective agent: attenuation of monochloramine-evoked gastric DNA fragmentation.” J Gastroenterol, 1999;34(11):43–6
  4. Odashima M, Otaka M, Jin M et al. “Zinc L-carnosine protects colonic mucosal injury through induction of heat shock protein 72 and suppression of NF-kB activation.” Life Sciences, 2006;79:2245–2250
  5. Kashimura H, Suzuki K, Hassan M et al. “Polaprezinc, a mucosal protective agent, in combination with lansoprazole, amoxicillin and clarithromycin increases the cure rate of Helicobacter pylori infection.” Aliment Pharmacol Ther, 1999;13:483-487
  6. Sunair M, Tanaka N, Kuwayama H, Nakajima M. “Effect of Z-103, a new antiulcer agent, on Helicobacter pylori – antimicrobial, antiurease, and antiadhesive activities.” Jpn Pharmacol Ther, 1994; 22(9):31-5
  7. Zhang WH, Wu XJ, Niu JX et al. “Serum zinc status and helicobacter pylori infection in gastric disease patients.” Asian Pacific J Cancer Prev,  201213(10):5043-5046.
Avatar

About The Author

You might also like to read

Mini Cart 0

Your cart is empty.