LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 75$      Start Shopping

Équilibre et Détoxification des œstrogènes sans Utiliser le DIM ou l’I3C

Circulation entérohépatique des estrogènes

La glucuronidation est un processus de détoxification de phase II qui ajoute un groupement connu sous le nom de glucuronide ou d’acide glucuronique à une molécule hydrophobe pour améliorer sa solubilité et son excrétion subséquente. La glucuronidation est une voie d’élimination clé pour les hormones stéroïdiennes (estrogènes, androgènes), les médicaments liposolubles et de nombreuses toxines cancérigènes telles que le benzopyrène, les hydrocarbures aromatiques polycycliques et le bisphénol A (BPA).

Les découvertes récentes révèlent l’impact des bactéries intestinales sur le métabolisme et l’élimination des œstrogènes. La liaison chimique entre les œstrogènes et l’acide glucuronique peut être rompue par la β-glucuronidase, une enzyme produite par des bactéries intestinales pathogènes présentes dans le côlon. Quand ce clivage se produit, les estrogènes sont réacheminés du côlon vers la veine porte du foie. Cette voie est connue sous le nom de circulation entérohépatique.

La réabsorption entérohépatique des estrogènes augmente le fardeau total d’estrogènes. Les études cliniques démontrent une association claire entre l’activité excessive de la β-glucuronidase et une augmentation du risque de cancers hormonodépendants tels que le cancer du sein, de la prostate et du côlon. (5, 6)

Découvrez PRO Détox Phase II

PRO Phase II Detox contient du calcium D-glucarate, le probiotique Bifidobacterium longum, et l’extrait de brocoli afin de favoriser la détoxification hormonale, chimique et cellulaire par glucuronidation, antioxydation et modification des bactéries du côlon. La supplémentation en calcium D-glucarate et en B. longum réduit l’activité de la β-glucuronidase afin de réduire la recirculation entérohépatique des œstrogènes et des xénobiotiques. L’extrait de brocoli est une source de sulforaphanes, qui stimulent les enzymes de glutathion de phase II et les voies de défense cellulaire Nrf2 pour protéger les cellules contre les dommages oxydatifs et supporter l’élimination de produits chimiques toxiques.

Indications générales

  • Conditions d’excès d’œstrogènes
  • Maux de tête prémenstruels
  • Syndrome prémenstruel (SPM)
  • Tension mammaire
  • Fibromes
  • Ménopause*
  • Stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) (3)
  • Chimiopréventive (sein, prostate et côlon)
  • Détoxification xénobiotique

Perle clinique : La détoxification de la phase II peut moduler les symptômes associés à l’excès comme à la carence en estrogènes. Pendant que l’élimination des métabolites oestrogéniques s’améliore, ceci enlève l’inhibition négative sur l’aromatase qui résulte de l’accumulation des cathécol-oestrogènes. Le résultat est une augmentation de la production endogène d’estrogènes. (4)

Avantages de la détoxification de la phase II

Le calcium d-glucarate est une substance phytochimique que l’on retrouve naturellement dans les aliments végétaux comme le brocoli, les germes de haricots, les pommes et les oranges. (8)

  • Le calcium d-glucarate bloque la β -glucuronidase et favorise l’excrétion des hormones stéroïdiennes.
  • Améliore la glucuronidation pour soutenir l’élimination des cancérogènes et des toxines liposolubles.
  • Inhibe la β-glucuronidase dans les poumons (37%), le foie (44%), le sérum (57%) et les intestins (39%).
  • L’inhibition de l’activité de la β-glucuronidase se poursuit jusqu’à cinq heures après sa consommation. (18)
  • Agit en tant qu’agent hypolipidémiant. ( 1)

Les espèces de Bifidobacterium composent une partie importante de la microflore humaine et exercent plusieurs effets métaboliques bénéfiques pour la santé incluant; la fermentation, la biotransformation, le renforcement de la barrière intestinale, l’inhibition compétitive des bactéries pathogènes, la modulation immunitaire et des propriétés chimiopréventives pour le cancer du côlon et du sein. (9)

  • Les espèces Bifidobacterium diminuent l’activité de la β-glucuronidase et la circulation subséquente des hormones stéroïdes. (5)(10)
  • Le Bifidobacterium longum BB536 réduit la quantité de bactéries produisant de la β-glucuronidase comme l’Escherichia coli.
  • Activité inhibitrice et antiadhésive contre les souches gramnégatives pathogènes de bactéries, réduisant ainsi la susceptibilité et la gravité des infections intestinales. (11) (12) (13)
  • Dans une petite étude humaine, cinq semaines de B. longum par voie orale ont entraîné une diminution du pH fécal, de la concentration d’ammoniac et de l’activité de la β-glucuronidase. (14)
  • Augmente le butyrate et le pimélate, un acide gras à longue chaîne précurseur de la biotine, une vitamine du groupe B. Le butyrate sert de nutriment pour la réparation des colonocytes et d’autres cellules épithéliales intestinales. (15)

Qu’est-ce qui est unique à propos de Bifidobacterium longum BB536?

  • Souche humaine – avec plus de 40 études cliniques améliorant le SCI et les symptômes d’allergie
  • Stabilité sur tablettes supérieure par rapport à d’autres espèces de Bifidobacterium – Réfrigération non requise
  • Aide à réduire les bactéries nocives et le candida
    • Enterobacteriaceae, Streptococcus et C. perfringens
  • Augmente les espèces de Bifidobacterium et de Lactobacillus
  • Améliore l’adhérence épithéliale, le renforcement des jonctions étroites, la stimulation de la production d’IgA et l’immunité à médiation cellulaire
  • Équilibre l’activité immunitaire Th1 et Th2
  • Contenu dans le PRO Détox Phase ll d’AOR et PRO Réparation Digestive
  • L’extrait de brocoli fournit la plus forte concentration de glucoraphanine, qui se transforme en sulforaphane (sa forme bioactive) sous l’action de l’enzyme myrosinase ou des bactéries du côlon telles que les espèces Bifidobacterium.
  • Les sulforaphanes dérivés du brocoli possèdent des propriétés antioxydantes, anticancéreuses, anti-inflammatoires, antiglycatives et neuroprotective. (17) (18)
  • Stimule l’expression de plus de 160 gènes, y compris le facteur Nrf2 (facteur de transcription érythroïde NF-E2), l’une des principales voies de signalisation de défense cellulaire de l’organisme. (16)
  • Nrf2 favorise l’expression des enzymes de détoxification de phase II, y compris; NADPH : quinone réductase, glutathion-S-transférase (GST) et catéchol-O-méthyltransférase (COMT). (19)

Le saviez-vous?

PRO Détox Phase II contient 300 mg d’extrait de brocoli fournissant 1,4-2,3 mg de sulforaphane – le principe actif qui favorise les enzymes glutathion-S-transférase (GST) – pour améliorer l’élimination des toxines nocives et réduire le stress oxydant.

About The Author

You might also like to read

Mini Cart 0

Your cart is empty.

×
Why Choose to Sbscribe and Save?
  • Automatically re-order your favorite products on your schedule.
  • Easily change the products or shipping date for your upcoming Scheduled Orders.
  • If you decide a subscription is not for you, it can be cancelled after 3 renewals.