Store Locator
LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 75$Start Shopping
Achetez-en plus et économisez 10% à partir de 50$, 15% à partir de 100$, 20% à partir de 150$     *Exclut les kits ADN myBlueprint.

Nutrition fondamentale pour une santé optimale

Comme tout bon constructeur peut le confirmer, la mise en place de fondations solides est cruciale. De la même façon, en ce qui concerne la santé, nous voulons nous assurer que nous fournissons à chaque système de l’organisme les structures clés pour une physiologie adéquate. Voyez-vous, nos organismes savent très bien quoi faire et dans les bonnes circonstances. Aussi, lorsque nous parlons d’optimisation de la santé, nous parlons en réalité de la création de ces « bonnes » circonstances.  Bien entendu, nous avons tous des besoins différents selon nos habitudes alimentaires, notre état de santé actuel, notre environnement et nos prédispositions génétiques. Cela étant dit, il existe certains principes universels sur lesquels nous devons tous faire le point :

  1. Soignez votre intestin et sauvez la mise!
    1. Presque tout ce dont votre corps a besoin, mais qu’il ne possède pas déjà doit être obtenu par l’alimentation. Ce que vous mettez dans votre bouche compte! Ce qui compte aussi est la façon dont ces éléments nutritifs circulent dans votre tractus gastro-intestinal (GI), et encore plus la façon dont votre corps peut les absorber, et finalement la façon dont vous pouvez éliminer les toxines. La première chose à faire est d’assainir votre tractus GI. L’optimisation de votre intestin peut être aussi simple que d’ingérer plus de fibres pour régulariser le transit intestinal et aussi compliquée que d’éradiquer une infection et de repeupler votre microbiome. Ainsi, vous devez d’abord déterminer l’efficacité de votre digestion.
      1. Pour favoriser la motilité : consommez plus de fibres, choisissez des sources faibles en FODMAP comme la gomme de guar hydrolysée si vous souffrez de SCI/MII. Les fibres sont aussi importantes pour la gestion du cholestérol dans l’organisme.
      1. Pour améliorer la santé de votre tractus GI supérieur (œsophage et estomac) assurez-vous de ne pas avoir d’ulcères et que votre production d’acide est suffisante. Cela peut comprendre l’éradication des infections à H.Pylori, et de soutenir la guérison de la muqueuse gastrique.
      1. Régénérez votre microbiome. Pensez à votre gros intestin comme à une parcelle de terre fertile et luxuriante prête à être colonisée par de nombreuses bactéries utiles pour vous aider à décomposer la nourriture afin d’en obtenir les éléments nutritifs. Ainsi, faites en sorte de laisser entrer les bons probiotiques.
  2. Personne ne pense au foie! Notre foie est l’un des organes qui travaillent le plus dur. Il traite les menaces de notre environnement et les élimine immédiatement. 
    1. Réduisez le fardeau toxique de votre environnement. Cela signifie qu’il faut éviter les toxines et les produits chimiques hostiles comme la plupart des nettoyants. Limitez les aliments hautement transformés, mais adoptez plutôt les riches légumes verts feuillus et amers.
    1. Intégrez des plantes et des herbes connues pour soutenir la fonction hépatique, y compris le pissenlit, l’artichaut et le chardon-marie.
  3. Bouger est un médicament : nous savons tous que l’activité physique régulière est importante pour la santé cardiovasculaire, la fonction immunitaire, la santé mentale et plus encore. Ne vous gênez pas pour bouger davantage en plus de votre régime de suppléments.
    1. Cela comprend du magnésium pour aider au fonctionnement musculaire (l’une des > 300 fonctions)
    1. Ingérez suffisamment de protéines pour favoriser le développement musculaire
    1. Ajoutez à cela un soutien des os et des articulations à mesure que vous prenez de l’âge pour vous aider à bouger pendant plus longtemps

Sachez où se situent vos carences : comprenez comment vos choix alimentaires affecteront votre santé. Cela implique que si vous choisissez d’être végétarien, vous devez savoir qu’il faut prendre en supplément les éléments nutritifs qui pourraient vous manquer, comme le fer, la vitamine B12 et les protéines. Ou si vous prenez certains médicaments, vous devez comprendre ce qu’ils appauvrissent, comme les effets des statines sur la coenzyme Q10. Dès que vous ciblez ces carences, vous pouvez commencer à supplémenter de façon adéquate.

Dr. Navnirat Nibber

About The Author

Dr. NavNirat Nibber, ND is a graduate of the Canadian College of Naturopathic Medicine and a registered Naturopathic Doctor. She is a Co-Owner at Crescent Health Clinic, as well as a Senior Medical Advisor at Advanced Orthomolecular Research.

You might also like to read

Mini Cart 0

Your cart is empty.