Store Locator
LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 75$Start Shopping

Les avantages réels des laboratoires nationaux de métrologie

Que sont les ingrédients non médicinaux (INM)? Ce sont les ingrédients inactifs (également appelés excipients) inclus dans les suppléments naturels, tels que les vitamines et les minéraux, les produits à base de plantes, les préparations homéopathiques, les boissons énergisantes, les probiotiques et les médicaments traditionnels. Ils sont un composant nécessaire pour de nombreux produits de santé naturels (PSN) car ils jouent un rôle important dans la composition, l’absorption et la distribution des nutriments. 

 Les produits de santé naturels peuvent jouer un rôle important dans le métabolisme, la santé cellulaire et tissulaire et le bien-être général, ce qui rend une formule de haute qualité très importante. Certains nutriments sont difficiles à consommer en quantité suffisante à partir de sources alimentaires, ce qui nécessite une supplémentation. Des ingrédients non médicinaux en quantités appropriées peuvent aider ces nutriments à être livrés à la bonne zone du corps pour une absorption et une efficacité optimales. L’utilisation incorrecte ou excessive d’excipients peut entraîner des effets indésirables, qui peuvent alors annuler l’objectif des produits de santé naturels. 

 Au fil du temps, certains laboratoires nationaux de métrologie ont acquis une mauvaise réputation en raison des médias suggérant que tout composé difficile à prononcer ou à reconnaître est nocif et doit être évité. L’AOR n’ajoute des NMI que lorsque cela est nécessaire. Tous les ingrédients sont divulgués et les clients sont informés dès le départ, car les INM ne sont pas toujours inactifs et sont utilisés en petits pourcentages pour garantir des dosages appropriés des ingrédients non médicinaux les plus actifs et les plus stables. 

 Stéarate de magnésium 

 Le stéarate de magnésium est généralement utilisé comme agent liant ou lubrifiant dans les médicaments, les vitamines, les produits pharmaceutiques et même les cosmétiques. Il empêche les ingrédients contenus dans les gélules de coller ensemble. L’un de ses composés, l’acide stéarique, se trouve également dans de nombreux aliments, tels que le poulet, les œufs, le fromage, le chocolat, les noix, le saumon, etc. 

 Son utilisation la plus courante est comme excipient pour des dosages solides oraux. Il existe une idée fausse selon laquelle le stéarate de magnésium peut interférer avec la capacité du corps à absorber le contenu des médicaments ou des vitamines dans la capsule ou le comprimé, mais aucune preuve scientifique n’a été en mesure de le prouver. Des études ont montré qu’environ 2500 mg/kg de poids corporel par jour de stéarate de magnésium sont sans danger pour la consommation dans l’alimentation.1 

Tous les produits de santé naturels au Canada et aux États-Unis doivent être approuvés par Santé Canada pour recevoir et NPN et le stéarate de magnésium sont également approuvés par la FDA.2 Il a été dit que son agent correspondant, l’acide stéarique à 19 grammes par jour dans l’alimentation, peut avoir des effets bénéfiques. effets sur la coagulation et l’accumulation de plaque chez les hommes.3 Bien qu’il soit généralement reconnu comme sûr à consommer, il a été démontré qu’il a un effet laxatif chez certaines personnes. 

 Carraghénane 

 Le carraghénane est une fibre naturelle isolée de diverses formes d’espèces d’algues rouges. Mais il existe deux types différents de carraghénanes, dégradés et non dégradés. 

 La version non dégradée du carraghénane est utilisée comme stabilisant, émulsifiant, gélifiant et épaississant. Il a été utilisé comme additif alimentaire pour ses propriétés améliorant la texture, que l’on trouve dans la gomme, la gomme arabique, la gomme de guar et une combinaison d’autres substituts.4,5 Certains chercheurs ont utilisé des informations trompeuses ainsi que des interprétations incorrectes de les premières études suggérant que le carraghénane de qualité alimentaire n’est pas sans danger pour la consommation humaine.6 

 Malgré des preuves claires indiquant que le carraghénane de qualité alimentaire est sans danger pour la consommation humaine, ces chercheurs ont utilisé des données qui avaient été recueillies à partir de carraghénane et de poligeenan dégradés. Ils ont suggéré que ces formes avaient les mêmes effets que le carraghénane, mais cela n’aurait été exact que si le carraghénane ingéré avait été hydrolysé en celui du carraghénane dégradé et / ou du poligeenan à l’intérieur du tractus gastro-intestinal humain.7-13 

Pipérine 

 Communément connue sous le nom de poivre noir, la pipérine est responsable de son piquant et a été découverte en 1819 par Hans Christian Orsted.14 Il est également suggéré qu’elle atténue la différenciation des cellules graisseuses et pourrait conduire à un traitement des maladies liées à l’obésité.15 

 Il existe des preuves préliminaires dans des études de culture cellulaire que le poivre noir contient des constituants antioxydants, des propriétés antimicrobiennes, ainsi que des effets pharmacologiques et a des avantages pour la santé contre les maladies chroniques, y compris, mais sans s’y limiter, la réduction de la résistance à l’insuline, ainsi que l’amélioration de la fonction hépatique. stéatose.16,17 

 Bien que des facteurs entrent en jeu concernant les nombreux avantages pour la santé liés à la pipérine, il y avait encore eu quelques rapports controversés remettant en question la sécurité de la pipérine en tant qu’additif alimentaire. Des études ultérieures ont depuis établi son innocuité dans plusieurs études sur des animaux et il a depuis été découvert qu’il possédait des influences à la fois anti-mutagènes et anti-tumorales.18 

 Dans l’ensemble, les INM sont généralement inoffensifs et sont utilisés pour améliorer l’efficacité des suppléments que vous achetez. Bien sûr, il est toujours important de lire l’étiquette des nutraceutiques car ils peuvent contenir des allergènes tels que le soja, les produits laitiers ou le gluten, entre autres. 

 Les références 

1. Søndergaard D, Meyer O, Würtzen G. Magnesium stearate given perorally to rats. A short term study. Toxicology. 1980;17(1):51-5. doi: 10.1016/0300-483x(80)90026-8. PMID: 7434368. 

 2. Magnesium stearate – MISC, GRAS, GMP – 184.1440; As migratory substance from pkg materials when used as a stabilizer; AF, REG, Defoaming agent comp – 173.340; anti-caking agent -172.863 CFR: Code of federal regulations title 21. (2017). 

 3. Kelly FD, Sinclair AJ, Mann NJ, Turner AH, Abedin L, Li D. A stearic acid-rich diet improves thrombogenic and atherogenic risk factor profiles in healthy males. Eur J Clin Nutr. 2001 Feb;55(2):88-96. doi: 10.1038/sj.ejcn.1601122. PMID: 11305631. 

 4. Friedman LJ, Greenwald CG. Food additives. In: Encyclopedia of Chemical Technology, Vol 11 (Howe-Grant M, ed). 4th ed. New York:John Wiley & Sons, 1994;805–833. 

 5.Tobacman J. K. (2001). Review of harmful gastrointestinal effects of carrageenan in animal experiments. Environmental health perspectives, 109(10), 983–994. https://doi.org/10.1289/ehp.01109983 

 6. Martino J, Limbergen J, Cahill L. The role of carrageenan and carboxymethylcellulose in the development of intestinal inflammation. Front Pediatr. 2017;5:96. Doi: http://dx.doi.org/10.3389/fped.2017.00096 

 7. McKim JM, Willoughby JA Sr, Blakemore WR, Weiner ML. Clarifying the confusion between poligeenan, degraded carrageenan, and carrageenan: A review of the chemistry, nomenclature, and in vivo toxicology by the oral route. Crit Rev Food Sci Nutr. 2019;59(19):3054-3073. doi: 10.1080/10408398.2018.1481822. Epub 2018 Nov 16. PMID: 29902080. 

 8. Watt J, Marcus R. Carrageenan-induced ulceration of the large intestine in the guinea pig. Gut. 1971;12(2):164-171. Doi: http://dx.doi.org/10.1136/ gut.12.2.164 

 9. Benitz K, Abraham R, Golberg L, Coulston F. Carrageenan: An ulcerative agent?. Tox App Pharm. 1972;(22):282. 

 10. Fabian RJ, Abraham R, Coulston F, Golberg L. Carrageenan-induced squamous metaplasia of the rectal mucosa in the rat. Gastroenterology. 1973;65(2):265-276. 

 11. Grasso P, Sharratt M, Carpanini FMB, Gangolli SD. Studies on carrageenan and large-bowel ulceration in mammals. Food and Cosmetics Toxicology. 1973;11(4):555-564. Doi: http://dx.doi.org/10.1016/ S0015-6264(73)80326-8 

 12. Abraham R, Coulston F. Ulcerative lesions due to carrageenan.. Z Gastroenterol. 1979;(17):154-158. 

 13. Dworkin B, Deschner E, Fath R, Winawer S. Degraded carrageenan as a model for acute right-sided colitis in mice. Gastroenterol. 1982;(82):1048. 

 14. Anshuly Tiwari, Kakasaheb R. Mahadik, Satish Y. Gabhe, Piperine: A comprehensive review of methods of isolation, purification, and biological properties, Medicine in Drug Discovery, Volume 7, 2020, 100027, ISSN 2590-0986, https://doi.org/10.1016/j.medidd.2020.100027. 

 15. Park UH, Jeong HS, Jo EY, Park T, Yoon SK, Kim EJ, Jeong JC, Um SJ. Piperine, a component of black pepper, inhibits adipogenesis by antagonizing PPARγ activity in 3T3-L1 cells. J Agric Food Chem. 2012 Apr 18;60(15):3853-60. doi: 10.1021/jf204514a. Epub 2012 Apr 6. PMID: 22463744. 

 16. Singletary, K. Black Pepper: Overview of Health Benefits. Nutrition Today. 2010 January/February: 45(1): 43-47. 

 17. Derosa G, Maffioli P, Sahebkar A. Piperine and Its Role in Chronic Diseases. Adv Exp Med Biol. 2016;928:173-184. doi: 10.1007/978-3-319-41334-1_8. PMID: 27671817. 

 18. Srinivasan K. Black pepper and its pungent principle-piperine: a review of diverse physiological effects. Crit Rev Food Sci Nutr. 2007;47(8):735-48. doi: 10.1080/10408390601062054. PMID: 17987447. 

About The Author

You might also like to read

Mini Cart 0

Your cart is empty.