Safran

AOR04413

Extrait pur de Crocus sativus

  • Extrait pur de safran normalisé
  • Stimulant naturel de neurotransmetteurs
  • Favorise un bon équilibre de l’humeur
  • Contribue à la gestion du stress
Sans Gluten
Sans OGM
Végétalien

$45.00

En stock

Avec plus de 150 composés identifiés dans sa fleur, cette plante très prisée a de nombreux usages traditionnels en rapport avec la santé, de l’inflammation au SPM en passant par le soutien digestif. Toutefois, ce produit a récemment suscité un regain d’intérêt en raison de son rôle thérapeutique dans l’humeur, les niveaux d’homocystéine, l’anxiété et plus encore. C’est un soutien naturel pour les neurotransmetteurs qui modulent diverses fonctions dont le sommeil et l’humeur. Des études menées à ce jour soutiennent son rôle efficace dans la prise en charge des symptômes dépressifs, avec des mécanismes d’action que l’on croit semblables à ceux d’antidépresseurs d’ordonnance (c.-à-d., inhibition de la recapture des monoamines [dopamine, norépinéphrine et sérotonine] et inhibition du récepteur de l’acide N-méthyl-D-aspartique [NMDA]). Le safran a également des effets semblables à ceux du GABA, ce qui aide à soulager les sentiments d’anxiété. Il a été cliniquement prouvé que le safran aide dans la gestion du stress, tout en favorisant l’équilibre de l’humeur, et des études scientifiques continuent de révéler ses avantages pour la santé.

Avantage AOR

Le safran doit être cueilli à la main dans des conditions particulières, ce qui en fait l’une des plantes les plus luxueuses et les plus dispendieuses. Par conséquent, de nombreux produits dits de « safran » sont frelatés à d’autres plantes moins coûteuses. Safran d’AOR quant à lui est un extrait pur, standardisé, provenant d’Iran, et obtenu suivant un procédé breveté qui extrait les principaux composés actifs du stigmate des fleurs de safran sans causer de dommage oxydatif.

NPN

80074384

Discussion

Safran fournit une source d’antioxydants pour maintien de la santé oculaire.

Certifie

AOR™ certifie que tous les ingrédients sont mentionnés sur l’étiquette. Ne contient ni blé, ni gluten, ni maïs, ni noix, ni arachide, ni graine de sésame, ni sulfite, ni moutarde, ni soja, ni produit laitier, ni œuf, ni poisson, ni mollusque, ni crustacé ou produit d’origine animale.

Posologie Adulte

Prendre une capsule deux fois par jour ou selon les recommandations d’un professionnel de la santé.

Mises en Garde

Ne pas utiliser ce produit si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, si vous prenez des anticoagulants ou si vous avez un trouble de la coagulation. Consulter un professionnel de la santé avant l’utilisation si vous prenez des médicaments sérotoninergiques ou si vous souffrez d’un trouble psychologique ou d’états tels que l’anxiété fréquente ou de la dépression. Consulter un professionnel de la santé si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Avertissement

Les renseignements sur les produits contenus dans ce site web, y compris la description des produits, leurs effets potentiels et leurs avantages sont destinés à des fins d’information uniquement. Ils ne sont pas destinés à donner ou remplacer les renseignements médicaux ou l’avis d’un professionnel qualifié. Consulter votre médecin pour tout problème de santé

Portion: une capsule
Extrait de Crocus sativus (2 % de safranal)
15 mg

Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline et maltodextrine (du riz biologique).

Dans une étude à double insu contrôlée par placebo menée en 2017, 60 nouvelles mères atteintes de dépression post-partum légère à modérée ont été randomisées pour recevoir 15 mg de safran ou de placebo pour deux fois par jour. Après 8 semaines de traitement, les femmes traitées au safran présentaient des scores de dépression significativement inférieurs à ceux du groupe placebo. 96 % des sujets du groupe safran ont obtenu une rémission contre seulement 43 % du groupe placebo. Une deuxième étude similaire a comparé les résultats obtenus chez des patients randomisés pour recevoir soit 20 mg d’antidépresseur fluoxétine, soit 15 mg de safran, deux fois par jour, pendant 6 semaines. Les chercheurs ont découvert que le traitement au safran et à la fluoxétine présente chez les patients des bienfaits similaires, d’après la baisse observée dans les scores de dépression. Par conséquent, le safran peut constituer une alternative adéquate aux antidépresseurs.

Dans une revue systématique des preuves scientifiques actuelles, 12 essais contrôlés randomisés ont été effectués pour évaluer les effets du safran sur la dépression, le syndrome prémenstruel (PMS), le dysfonctionnement sexuel et la perte de poids. Six de ces essais portaient essentiellement sur les résultats chez les adultes atteints d’un trouble dépressif majeur, deux comparant le safran à un placebo et quatre à un antidépresseur. Ces études ont mis en évidence un effet significativement positif du safran et un effet équivalent par rapport aux antidépresseurs. Une méta-analyse datant de 2014 a également confirmé cet effet et a révélé que les patients rapportaient plus d’effets indésirables avec les antidépresseurs que le safran. La somnolence, les maux de tête, la constipation et le dysfonctionnement sexuel sont quelques-uns des effets indésirables rapportés. Comparativement, il n’y avait pas de différence statistique entre les effets indésirables rapportés avec le safran et le placebo. De plus, deux études de cette revue ont examiné l’utilisation du safran dans le traitement de la dysfonction sexuelle causée par la fluoxétine et ont montré que le traitement au safran pouvait réellement améliorer la dysfonction érectile chez l’homme et le sentiment subjectif de la fonction sexuelle chez la femme.

Dans un essai à double insu contrôlé par placebo, des femmes âgées de 20 à 45 ans présentant des symptômes chroniques du syndrome prémenstruel (minimum 6 mois) ont été randomisées pour recevoir une dose quotidienne de 30 mg de safran ou de placebo par jour pendant 2 cycles menstruels. Les changements ont été suivis au moyen de rapports quotidiens de symptômes et de l’échelle de dépression de Hamilton (HDRS). Les chercheurs ont découvert que les femmes traitées au safran présentaient une diminution significative des symptômes du syndrome prémenstruel avec une amélioration des scores de symptômes quotidiens et du score HDRS.

Dans un essai clinique parallèle randomisé et à double insu, 128 patients présentant une humeur maussade déclarée par eux-mêmes (non diagnostiquée médicalement) ont reçu l’un des trois traitements suivants : 22 mg d’extrait de safran, 28 mg d’extrait de safran ou le placebo pendant 4 semaines. Le sommeil et l’humeur ont été mesurés au début et à la fin de la période de traitement. Les patients ayant reçu la plus forte dose de safran ont signalé une diminution significative des symptômes de l’humeur négative liée au stress et à l’anxiété par rapport à ceux traités au placebo.